Colloque international "Information et IA : opportunités et risques"

Date : 12/09/2024 -
Communication
image in text

La prochaine conférence internationale Document numérique et Société se prépare. En 2024, la HEG (Haute-École de Gestion) Genève et sa filière Information Science accueilleront la conférence Document numérique & Société autour de la thématique : INFORMATION et IA : OPPORTUNITÉS et RISQUES, co-organisée avec Dicen IDF (Cnam). L'appel à communications est lancé !

Responsables scientifiques

Evelyne Broudoux, CNAM, Dicen -IDF

Ghislaine Chartron, CNAM, Dicen-IDF

Benoît Epron, HEG Genève, HES-SO

Appel à communications

Sous le vocable IA est entendu aujourd’hui une automatisation de processus calculatoires prenant son origine dans la conception des réseaux neuronaux (Lelu & Rosenblatt, 1986) et qui atteint un nouveau palier avec les modèles d'apprentissage profond basés sur les grands modèles de langage (LLM) (LINC-CNIL, 2023). En effet, l’IA générative fondée sur ces modèles a fait son entrée dans la sphère communicationnelle, avec les interactions langagières opérées par les robots conversationnels, capables de répondre aux questions les plus précises. Ceci entraîne des bouleversements dans l’accès à l’information, qui elle-même change de nature, potentiellement créée par des algorithmes. L’autorialité et ses droits associés sont donc questionnés (Broudoux, 2022).

Rappelons que ces modèles ne peuvent fonctionner qu’en mode “données massives” dont nous avions déjà exploré les enjeux lors d’une précédente édition de la conférence Document et Société (Chartron & Broudoux, 2015). Reposant sur l’apprentissage profond, à partir de jeux de données structurées ou non, comportant images, vidéos, corpus textuels, etc., les méthodes utilisées exigent un principe d’explicabilité (Vuarin & Steyer, 2023), sous peine de reproduction de biais et de stéréotypes.

Les potentialités ouvertes par le développement logiciel de l’IA questionnent directement les pratiques et les modèles des secteurs de l’information et de la documentation. Les fonctions de production, de traitement, d’analyse ou de communication de l’information sont réinventées pour prendre en compte les possibilités offertes par ce type de technologies.

Après une première phase de découverte, les différents acteurs de l’information-communication sont très vite passés à une phase d’appropriation opérationnelle de ces outils-logiciels dans leurs processus métiers (Chartron, Raulin, 2022), (Tarride, S., Boillet, M., Moufflet, 2023), (Mignot, L. & Schultz, É. (2022), (De Corbière & all, 2023).

La vitesse d’appropriation de ce nouvel environnement info-communicationnel nous conduit à projeter la prochaine conférence Document et Société de septembre 2024 dans un contexte de mise en pratique de cette génération d’outils pour différents secteurs d’activité.

Cet appel à communications invite donc à analyser et expliciter les évolutions des pratiques, les nouveaux agencements homme-IA ainsi que les régulations qui sont à l'œuvre dans différents domaines d’activité.  Comment se construisent des formes de co-design situées avec ces briques d’IA qui s’insèrent dans la majorité des activités humaines ainsi que dans la majorité des métiers (Condé, Ferguson, 2023) ? Les contributions attendues pourront proposer les approches suivantes :

  • L’analyse de la structuration d’écosystèmes documentaires basés sur l’IA,
  • Des retours d’expériences réflexifs sur le déploiement d’outils de ce type,
  • Des observations d’usages situés,
  • Les modalités de co-design entre ces technologies et l’expertise humaine,
  • Les régulations trouvées par les métiers,
  • Les interactions renouvelées et les compétences associées au Prompting et au Fine Tuning notamment,
  • Les biais repérés dans l’apprentissage profond et les conduites adoptées en conséquence,
  • Les impacts sur les organisations et la reconnaissance de l’autorialité,
  • Les enjeux juridiques et économiques associés à ces technologies dans le cadre d’une chaîne de valeur renégociée,
  • La gouvernance et la mise en place de réglementations à différentes échelles (nationales, internationales et européennes) visant à contenir les usages de l’IA.

Des contributions sont attendues sur les axes de la presse et des médias, de la documentation, de l’édition et des bibliothèques, de la veille, de l’intelligence économique et de la “Business intelligence” et enfin de l’enseignement et de l’éducation.

 Calendrier

  • Appel à communications : 4 décembre 2023
  • Date limite d’envoi des propositions de résumés : 8 février 2024
  • Retour des évaluations par le comité scientifique : 10 mars 2024
  • Notification des réponses aux auteurs : 15 mars 2024
  • Articles définitifs attendus : 15 mai 2024

Les auteurs sont appelés à soumettre en ligne leurs propositions sous la forme d’un fichier .doc ou .rtf.  ou .odt anonymisé (évaluation en double-aveugle) à partir de la plateforme

https://docsoc2024.sciencesconf.org/ .

Les propositions de communications respecteront le format suivant : environ 5000 signes, (espaces comprises, bibliographie en plus), présentation de la problématique, du cadre théorique, avec des références bibliographiques centrales et, selon le cas, présentation de la méthodologie et des données. Les communications en anglais sont acceptées. Des éléments bibliographiques accompagnent la proposition.

Les propositions doivent être déposées au plus tard le sur la plateforme SciencesConf.org. Les articles issus des propositions retenues, après évaluations, doivent être présentés à la conférence le 2024. La publication des Actes aura lieu après le colloque dans la collection « Information & Stratégie » de l’éditeur De Boeck, au début de l’année 2025.

Toutes les informations complémentaires sont disponibles dans le pdf ci-dessous ou à l'adresse : https://docsoc2024.sciencesconf.org/

https://docsoc2024.sciencesconf.org/

À télécharger

Date

12 Septembre 2024

Adresse

Haute Ecole de Gestion

Genève

Type d'événement

Congrès/Colloques